faut bien commencer quelque part

Quelle drôle d'idée. Un Blog. Bien.
après tout écrire à mes envies, à mes amis, au monde entier...
du moment que je me vide les entrailles, à coup de mots marteaux, prendra qui voudra, moi à poil et vous comme bon vous semble. exhibition mégalomane, dépravation vertueuse.
enfin vertueuse, tout dépends d'où on la place sa vertu.
pas prude pour un sous je me sens bien impudique à exposer sans vergogne mes déblaturations à la face du web. mante religieuse, pas araignée. croquer pas faire prisonnier, chacun son truc mais se faire caméléon et aller là où ne s'attend pas s'y retrouver pourquoi pas...
c'est pas bien clair tout ça? comprendra qui pourra, mais n'allez pas croire, y a pas d'arnaque pas de mystère, au plus une jonglerie bancale, des fois de la vérité subjective en coup de poing dans les gencives, des fois des navets au miel, dégoulinant d'émotions gluantes.
hummmm, bon ap' à ceux que ça tente!

jeudi 7 octobre 2010

tourbillons


Miaou. Je suis un chat et je retombe sur mes pattes. Je suis humaine et je m'adapte.
Je retourne ma veste et mes idées et je me retrouve sans dessus dedans.
Ainsi va l'univers. À la dérive.
Je suis acrobate et voltige sur les fils de mes conneries. Je suis oiseau et je suis libre.
Je suis tu es vous êtes.
Tous des cons nous sommes.
Des cons heureux, des imbéciles charmants. Vive les enfants.
Et rigoles et tournes la mer de tes erreurs, écrase entre tes mains essoufflées les cauchemars du jour venant.
Pirouette. Contorsion avant, debout! Lève la tête! Cambre les reins, écarte les bras soit prêt, encaisse reçoit repars à l'aventure, au devant, en hors piste, là où c'est sombre, là où tu n'es pas, là où tu ira voir si elle n'y est pas non plus.
Attention, vie en procession.