faut bien commencer quelque part

Quelle drôle d'idée. Un Blog. Bien.
après tout écrire à mes envies, à mes amis, au monde entier...
du moment que je me vide les entrailles, à coup de mots marteaux, prendra qui voudra, moi à poil et vous comme bon vous semble. exhibition mégalomane, dépravation vertueuse.
enfin vertueuse, tout dépends d'où on la place sa vertu.
pas prude pour un sous je me sens bien impudique à exposer sans vergogne mes déblaturations à la face du web. mante religieuse, pas araignée. croquer pas faire prisonnier, chacun son truc mais se faire caméléon et aller là où ne s'attend pas s'y retrouver pourquoi pas...
c'est pas bien clair tout ça? comprendra qui pourra, mais n'allez pas croire, y a pas d'arnaque pas de mystère, au plus une jonglerie bancale, des fois de la vérité subjective en coup de poing dans les gencives, des fois des navets au miel, dégoulinant d'émotions gluantes.
hummmm, bon ap' à ceux que ça tente!

mercredi 9 juin 2010

sweet evening

Lundi 8 février 2010

Gratte gratte gratte la guitare, tape tape tape du pied, bouge bouge bouge la tête.
Le chat pète un plomb, c'est le soir. L'ordi est fengshui et que dire du bonsaï?!
Dehors Paris dans la nuit, sous la pluie, l'hiver...
demain je vogue, en route vers les pâturages enneigés. J'ai la trouille et en même temps pas du tout.
C'est plus facile en mode auto-suicide. Moi j'occupe mon égo à mourir et ma conscience à regarder l'infini. Le reste au diable! La peur et les critiques et l'opinion d'autrui et mes interprétations foireuses n'ont pas droit de parole. Passe ce qui doit, arrive ce qui peut, « je » ferme sa grande gueule et si « je » a mal moi pas! Moi je regarde l'infini, et tape tape tape du pied et bouge bouge bouge la tête au son de la guitare. Le chat s'est calmé et dort.

1 commentaire:

  1. le rythme est super bon, ça se lit d'un trait, d'un souffle, j'aime

    RépondreSupprimer